Le nucléaire enchaîné par des militants

Samedi dernier, place de la Bastille à Paris, des centaines de personnes scandaient leur refus du nucléaire. À l’occasion des deux ans de la catastrophe de Fukushima au Japon,  les militants ont répondu à l’appel du Réseau Sortir du nucléaire pour former une chaîne humaine dans 18 lieux symboliques de la capitale.


« Hollande bouge tes fesses ! ». Ce samedi sur les pavés de la place de la Bastille, le ras-le-bol des manifestants contre le nucléaire était palpable. Deux ans après Fukushima, ils avaient tout prévu pour attirer l’attention sur le débat du nucléaire. De la tête aux pieds, les militants arboraient des écharpes floquées du slogan « le nucléaire, non merci« , des drapeaux bilingues »Fukushima est partout/ sit überall » et des gilets de sécurité  customisés de stickers contre le nucléaire, le tout en jaune pour attirer les yeux des passants. Leur but : fermer toutes les centrales atomiques de plus 30 ans. Alors ils ont décidé de protester en faisant une chaîne humaine, « une gestion non violente de la manifestation » selon un organisateur. Ainsi, à Bercy, devant Areva et EDF, à la gare de Lyon et la gare Saint-Lazare les mains se sont jointes pour encercler ces lieux emblématiques du nucléaire dans la capitale.

Le nucléaire est aussi un gouffre financier pour les manifestants

Le nucléaire est aussi un gouffre financier pour les manifestants

Lire la suite

Publicités

Refondation de l’école : les « autres priorités » des enseignants

Manque de professeurs, classes engorgées, inégalités face à la réforme de refondation de l’école, les enseignants manifestaient hier leur indignation face à un gouvernement «bien attentionné» mais aux priorités différentes des leurs.

Lire la suite

Manifestation en faveur du mariage pour tous

Suivez le direct commenté 

Une manifestation se tient à Paris ce dimanche en faveur de « l’égalité des droits, le mariage, l’adoption, la PMA et la filiation pour tous les couples », organisée par l’inter-LGBT et le collectif « Agissons pour l’égalité ».

Le projet de loi sera examiné mardi prochain à l’Assemblée nationale. Si une grande majorité de l’UMP envisage de voter contre et ont déposé plus de 5000 amendements, presque l’ensemble de la gauche votera en faveur du mariage ouvert aux couples du même sexe. Les députés vont s’engager dans une discussion virulente.

L’opinion semble favorable à l’application de cette loi puisque 63% des Français se déclarent en sa faveur, selon un sondage Ipsos pour Atlantico. Ils sont 63% à affirmer leur soutien contre 60% début janvier. 49% des Français approuvent l’adoption pour des couples du même sexe.