Laurent Mauriac, co-fondateur Rue89 : “les journalistes ont le dernier mot”

Vendredi 12 Octobre, le Master Journalisme de Gennevilliers recevait  un des pionniers du journalisme Web. Après  Serge Michel, c’est au tour de Laurent Mauriac de nous faire partager son expérience.

Il est 14 heures 40, les jeunes journalistes sont fébriles. Qui accueillera notre invité? 15h pétante, la rencontre ne devrait pas tarder à démarrer. Laurent Mauriac arrive accompagné de Nordine Nabili. Les étudiants saluent l’invité et s’installent autour de la table, les yeux brillants. Habillé d’une veste en daim kaki, laissant entrevoir une chemise blanche à rayures bleu et gris, Laurent Mauriac répond d’un signe de tête timide. Les salutations faites, retour sur le parcours de ce journaliste. Âgé de 43 ans, il est co-fondateur du site Rue89. Malgré son jeune âge, il a accumulé une expérience indéniable dans le domaine du Web. Lire la suite

Publicités

Cannabis : des règles communes en Europe ?

Après les déclarations de Cécile Duflot, ministre du logement, en juin dernier sur la dépénalisation du cannabis, c’est au tour du ministre de l’Education Vincent Peillon, de mettre le sujet sur la table. Chez nos voisins européens, cette drogue est plus ou moins tolérée.

Aujourd’hui utiliser du cannabis est sanctionné de 3750 euros et il est possible de faire 1 an de prison, 10 ans pour la vente et 20 ans ferme pour la culture. Ces lourdes peines ne semblent pourtant pas décourageantes. La France se retrouve même en pôle position en ce qui concerne la consommation de cannabis. En 2010, 1,2 millions de consommateurs réguliers sont recensés dans l’hexagone, selon l’Observatoire français des drogues et des toxicomanies (OFDT). L’interdiction de drogues douces concerne également des pays comme la Suède, la Grèce, la Pologne ou encore la Turquie. Fumer du cannabis est donc un délit, pouvant conduire en théorie au tribunal même si dans les faits c’est de moins en moins effectif. En Grande-Bretagne, le shit demeure illégal mais la police ne procède aux arrestations que dans certains cas, surtout si des mineurs sont dans le lot. Lire la suite