L’actu data / médias du 21 au 28 janvier

Ce que doit savoir un futur journaliste

[Lu sur Slate.fr]

Pas facile pour la nouvelle génération de journalistes d’entrer dans un métier en perpétuel mouvement. Certains aujourd’hui font même part de leur déception. La journaliste Alice Antheaume tente de répondre aux questions les plus récurrentes. Et pas seulement salariales.

Au-delà des compétences primordiales (culture générale, connaître l’actualité, être rigoureux, enthousiaste et fiable sur les informations que l’on donne), un journaliste ayant le «sens de l’angle» fera mouche dans les rédactions. La maîtrise de l’anglais n’est même plus à discuter, cela coule de source de nos jours.

Parmi les outils numériques, il faut bien sûr maîtriser Twitter (avoir un seul profil personnalisé au maximum), savoir enrichir ses articles (hypertexte, code embedded, infographie… ) et même pourquoi pas être capable d’organiser un live, et « d’interagir avec une communauté en ligne». Alice Antheaume estime également qu’il est  primordial de savoir produire des images. «Tout ce qui peut nous enrichir en nouvelles formes d’expression est le bienvenu», explique Alexis Delcambre, rédacteur en chef du Monde.fr. En revanche, si savoir coder n’est pas obligatoire, «comprendre les grands principes du code et parler aux développeurs dans une rédaction peut faire la différence». Pour l’instant, les écoles formant à ces spécialités sont assez rares.

L’État français parmi les plus inquisiteurs, selon Google

[Lu sur 01net]

Selon le dernier  Transparency Report de Google publié ce mardi, la France est parmi les pays les plus curieux sur les internautes. Ce rapport, publié tous les six mois, indique les requêtes d’information sur les utilisateurs que l’entreprise a reçues de la part des gouvernements. La France arrive en troisième position, après les Etats-Unis et l’Inde, avec 1693 demandes d’information auprès de la firme au second semestre 2012, soit environ 26 demandes par million de Français.

Ce chiffre est d’autant plus inquiétant que les demandes, en augmentation, semblent de plus en plus officieuses voire abusives. Google précise en effet ne pas répondre aux requêtes qui ne sont pas explicitement officielles et conformes aux législations nationales. Or, seules 44% des requêtes des autorités françaises ont trouvé une réponse, contre 88% des demandes américaines et 70% des demandes anglo-saxonnes.

Les Hauts-de-Seine sont open

[Lu sur LeMagIT.fr]

Patrick Devedjian, président du Conseil général des Hauts-de-Seine a inauguré ce jeudi son portail open data. Il permet à tout citoyen de télécharger des données publiques sur le département. A ce jour, 53 jeux de données sont disponibles, répartis dans neuf domaines : patrimoine, culture, politique de la Ville, subventions, habitat, données budgétaires, solidarité, environnement, et aménagement du territoire. « Ce dispositif ouvre une ère nouvelle de la vie publique, via Internet. (…) Le monde change. Et nous devons répondre à de nouvelles aspirations démocratiques », a déclaré Patrick Devedjian.

Parmi les informations disponibles, on trouve les parcs et jardins gérés par le Conseil général, les propriétés foncières du département des Hauts-de-Seine par commune, les médiathèques et bibliothèques de chaque commune, le budget prévisionnel détaillé du département pour l’année 2013 etc.

Les Hauts-de-Seine suivent le mouvement enclenché à Paris, Toulouse, Montpellier, Nantes, Rennes, mais aussi la Saône-et-Loire, le Loir-et-Cher, la Loire-Atlantique, le Maine-et-Loire, la Gironde… comme le rappelle LeMagIT.

#Mot-dièse : Twitter francisé de force

[Lu sur LeMonde.fr]

Pas une bonne semaine pour Twitter. Le réseau social a eu fort  à faire avec les institutions françaises.  Ce mercredi, le Journal Officiel signale que le hashtag (#) utilisé sur Twitter devient désormais « mot-dièse ». Le journal définit le mot-dièse comme « une suite signifiante de caractères sans espace commençant par le signe # (dièse), qui signale un sujet d’intérêt et est insérée dans un message par son rédacteur afin d’en faciliter le repérage ». Une dénomination qui n’a pas manqué de faire réagir les utilisateurs français.

Mais en matière de francisation de termes techniques, sommes-nous les plus mauvais ? On apprend sur le  blog social media editor du Monde.fr que le Bureau de la Traduction au Canada avait préconisé  le vocable de « gazouillis » pour parler des messages envoyés sur Twitter.  Le Gazouilleur, blog consacré au réseau social Twitter, nous éclaire sur la signification du symbole #. En réalité, ce que nous désignons comme dièse est dans les termes typographiques, un croisillon.
Scènes cultes de cinéma

[lu sur French Web]

Cultcut est un nouveau site de partage de scènes cultes du cinéma. Chaque membre peut ajouter des vidéos de répliques de films à celles déjà postées par les quatre cinéphiles et créateurs du site. Le but est de les partager avec ses amis mais elles peuvent aussi servir à exprimer son état d’esprit. Ces vidéos d’une durée de 14 secondes maximum s’appellent des « cuts » et doivent être fournies avec des informations complémentaires. Ces dernières aideront au filtrage par acteurs, films, humeurs, thèmes et mots-clés. Des applications pour Androïd et iPhone seront bientôt disponibles.

Les Français fans de cannabis

[Lu sur Arte.fr]

La France se trouve  dans le top 5 des pays d’Europe ou l’on trouve le plus de fumeurs réguliers de cannabis, avec 4,8% de consommateurs quotidiens parmi les 15-64 ans. C’est une des données présentées dans une infographie complète et claire d’Arte.fr sur la consommation de cannabis en France et en Europe. La République Tchèque (8,6%), l’Espagne (7,6%), l’Italie (6,9%) et enfin la Grande-Bretagne (3,9%) complètent ce top.

Avec ses 550 000 usagers quotidiens, ses 3,8 millions de personnes qui consomment annuellement, la France voit le nombre d’adultes expérimentant l’usage du cannabis augmenter progressivement depuis le début des années 1990, 13% en 1993, 33% en 2011.

Et d’où vient la drogue ? L’infographie nous indique que le Maroc est la principale région de production. Viennent ensuite L’Afghanistan et les Balkans.

Sans surprise, la rédaction de France 3 a dit non à une fusion celle de France 2

[Lu sur Lemonde.fr]

La rédaction nationale de France 3, ce mardi soir, a voté massivement contre un regroupement des rédactions de France 2 et France 3 avec 82,85% de voix négatives, au terme d’un scrutin organisé dans les locaux de la chaîne. Un résultat qui n’étonne guère au vu de la mobilisation, ces derniers mois, des employés hostiles au projet de fusion. Selon Patrice Machuret, président de la Société des journalistes de France 3, les salariés craignent de perdre leur emploi et l’identité de la chaine.

Pour sa part, la direction de France Télévisions, déclare, par le biais de son directeur de l’information, Thierry Thuillier, qu’elle ne s’attendait pas à « une autre réponse », les deux rédactions étant « parfois en rivalité ».

En août dernier, France Télévisions avait annoncé vouloir « passer d’une logique de rédaction par chaîne à une logique de rédaction pour toutes les éditions et tous les supports », en mettant en place un programme de fusion entre les rédactions de France 2, France 3 et FranceTV Info. Le projet nommé « Info 2015 » devait permettre au groupe de réaliser des économies.

Biétry et beIN Sport, c’est (presque) fini

[Lu sur lequipe.fr]

Charles Biétry, vice-président de beIN Sport devrait prendre du recul et devenir consultant du président de la chaîne, Nasser al-Khelaifi, d’après les informations de Lequipe.fr.

Six mois seulement après le lancement de l’antenne française d’Al-Jazeera Sport, l’homme qui a lancé avec succès les chaînes beIN Sport 1 et 2 ne devrait pas partir à la retraite. En effet, l’ancien journaliste de 69 ans devrait devenir conseiller pour le développement des chaînes du groupe dans le monde.

Une prise de recul qui intervient alors que Biétry avouait au journal Le Monde il y a quelques semaines « un petit point de friction avec l’actionnaire » à propos des effectifs de la rédaction. Le vice-président réclamait notamment « plus de monde ».

Jusqu’alors vice-président en charge de la programmation, celui qui a fait ses gammes à Canal Plus et France Télévisions a cependant réussi son pari en assurant plus d’un million d’abonnés à la chaîne en moins d’un an de diffusion.

La jeunesse française résumée en 10 points

[Lu sur Le Nouvel Obs.com ]

A l’occasion des vœux à la jeunesse de François Hollande, ce mercredi, Le Nouvel Observateur a publié une infographie sur la situation des jeunes (15-30 ans) en France : dix items, comme la proportion de bacheliers ou le taux de pauvreté, pour cerner leurs conditions de vie aujourd’hui . Ainsi, « le jeune » acquiert son premier emploi stable à 28 ans en 2000 contre 20 ans en 1950. Toulouse arrive en tête des villes où les 15-30 ont élu domicile et le taux de pauvreté atteint 25,7% aux extrêmes Nord et Sud de l’Hexagone.

Pour le magazine Phosphore, l’article résume trop rapidement le quotidien de plus de 8 millions de Français, critiquant les critères d’analyse retenus :

Orange propriétaire de Dailymotion

[Lu sur Le Journal du Net]

Au mois de juin dernier, Orange s’apprêtait à racheter entièrement Dailymotion. C’est maintenant chose faite. L’opérateur qui détenait 49% du capital du site français depuis 2011 a exercé son option d’achat sur le pourcentage manquant, révèle Le Journal du Net. Ces 51% n’auraient pas coûté plus de 51 millions d’euros à Orange, qui avait déjà mis sur la table 66 millions pour le début de l’acquisition, il y a deux ans. Néanmoins, Orange ne devrait pas rester longtemps le seul propriétaire du site de partage de vidéos. L’opérateur de télécom avait fait savoir que d’ici la fin du premier semestre 2013, il devrait avoir trouvé un actionnaire américain. D’après une source proche du dossier citée par l’AFP, « selon l’identité de cet actionnaire, Orange décidera de la part qu’il garde dans Dailymotion ».

Une stratégie qui permettrait à Dailymotion, créé en 2005, de se développer davantage. Les États-Unis sont en effet son premier marché et son principal bassin d’audience. Bientôt un sérieux challenger de Google ?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s